Progresser-en-musique

Se lancer dans la musique quand on ne connaît absolument rien n’est pas chose facile. Voilà pourquoi, à l’occasion de l’évènement interblogueur du blog Fingerstyle Guitar, j’ai décidé de vous partager les 3 éléments qui m’ont fait le plus PROGRESSER en musique !

Avant de vous donner ces éléments, n’oubliez pas d’aller lire cet article du blog Fingerstyle Guitar que j’ai beaucoup aimé. Il vous aidera à comprendre le rythme en musique.😉

1) Écouter de la musique

La musique, c’est avant tout une affaire d’écoute. C’est donc naturellement que le premier élément pour progresser en musique soit celui-ci.

Comme je l’explique dans mon article « Créer sa musique : commencez ENFIN avec le beatmaking ! », avant de me lancer dans la composition, j’en écoutais beaucoup. C’est une véritable passion pour moi, elle m’accompagne partout où je vais.

Écouter autant de musique m’a permis de développer mes capacités d’écoute et d’analyse. Avec ça, j’ai appris comment étaient structurés mes morceaux préférés. Cela a été d’une grande aide par la suite, je savais instinctivement comment agencer mes compositions.

En plus de cela, progresser en musique a été moins difficile. Les milliers d’heures que j’avais passé à en écouter me permettaient de repérer les fausses notes et d’avoir le sens du rythme. Cela comblait énormément mes lacunes en théorie musicale. Bien sûr, tôt ou tard, se passer de ses connaissances ne suffit plus, mais cela a quand même été d’un grand secours.

 

Pour progresser en musique en écoutant : mon conseil

Premièrement, commencez à écouter plus de musique. Je vous recommande de ne pas vous limiter. Ne vous arrêtez pas à un style en particulier, intéressez-vous-en à plusieurs.

Ne commettez pas l’erreur de favoriser un genre au détriment d’un autre. Il y’a autant à tirer de la musique classique de Ludwig van Beethoven que de la Trap de 21 Savage. C’est important d’apporter suffisamment de diversité à votre créativité.

ecouter-pour-progresser-en-musique

2) YouTube et ses milliers de professeurs

Les progrès de la digitalisation ont modifié de nombreux secteurs d’activité. L’époque où apprendre à faire de la musique nécessitait de longues heures de pratique est révolue. Fini donc la supervision d’un professeur particulier.

Désormais, grâce à YouTube, vous bénéficiez du savoir de milliers d’enseignants à travers le monde. Pourtant, lorsque j’ai commencé en 2010, il n’y avait pas autant de ressources. La majorité des tutoriels sur la plateforme étaient en anglais et je n’étais vraiment pas bon dans cette langue.

La méthode Camtasia

Cela ne m’a pas empêché d’apprendre, bien au contraire. La majorité de ces tutoriels ne contenaient aucune explication. Les beatmakers utilisaient des logiciels comme Camtasia pour filmer leur écran et laissaient tourner la musique. Vous pouviez ainsi visionner piste par piste leur composition en intégralité. En voici un exemple.

Dans certains cas, comme ici, les compositeurs commentaient leur travail afin d’apporter plus de précision sur leur démarche créative.

La méthode des mini-épisodes

Ceux qui avaient des moyens plus conséquents réalisaient des mini-épisodes ou ils déstructuraient chaque étape de leurs compositions. L’un d’eux, Allrounda production, un producteur allemand m’a beaucoup aidé grâce à ses vidéos.

Cliquez ici pour visionner l’une de ses fameuses vidéos.  👈🏾

Peut-on encore progresser en musique de cette façon ?

Cette méthode est-elle encore valable aujourd’hui ? Absolument ! Mes exemples remontent à une dizaine d’années, pourtant, ils sont toujours utiles de nos jours. D’ailleurs, ils le resteront constamment.

Cependant, le format a quelque peu changé en 2020. Le statut des beatmakers a beaucoup évolué. Autrefois hommes de l’ombre, ils sont devenus de vrais Rockstar.

Désormais les médias d’actualité musicale urbaine comme Mouv ’ et Genius surfent sur cette vague. Ils vont à la rencontre de ces faiseurs de hits afin de percer les secrets derrière leurs tubes.

Pour visionner l’émission La Prod créer par Mouv’ et découvrir comment le titre Pookie de la chanteuse Aya Nakamura a été réalisé, cliquez ici. 👈🏾

Si vous êtes fan du rappeur Eminem, vous apprendrez comment son titre Killshot à été composé dans l’émission Deconstructed de Genius. Pour cela, cliquez simplement ici. 👈🏾

Pour en tirer pleinement profit

youtube-pour-progresser-en-musique
Progresser en musique grâce à YouTube, c’est possible.

Avant d’être un inventeur, l’être humain est un copieur ! Nous fonctionnons dès la naissance par mimétisme. Bien que cette stratégie soit propre aux animaux, je considère que nous agissons de la même manière. Nous imitons le monde qui nous entoure afin d’évoluer.

Regarder les tutoriels et analyser comment d’autres compositeurs font, contribue énormément à progresser en musique. Ne vous en privez pas, inspirez-vous de ce qui existe. Prenez quelques-uns de leurs ingrédients et ajouter les à votre travail.

3) Pratiquer en faisant des reprises

Écouter de la musique est une bonne chose, regarder des vidéos « how to » est excellent, mais cela ne suffit pas. Pour progresser en musique vous devrez ajouter un troisième point aux deux précédents : LA PRATIQUE.

En effet, rien de mieux que la pratique pour assimiler définitivement de nouvelles connaissances. Cela dit, plutôt que de simplement faire, pourquoi ne pas reproduire ?

C’est le concept même du sampling que je partage de cet article. J’ai longtemps usé de cette méthode à mes débuts. Créer une mélodie n’était pas chose facile, alors pour pallier à ce problème je reprenais les musiques que j’aimais bien et les adaptais à ma sauce.

Ce genre d’exercice m’a permis de comprendre plus intimement la composition musicale. De plus, j’apprenais à mieux assimiler le concept de démarche créative en essayant d’appliquer celle des autres.

En utilisant la méthode du point deux, vous disposerez de quoi travailler. Il ne vous restera qu’à pratiquer de manière répétée pour progresser.

En résumé, pour progresser en musique

Les trois éléments qui m’ont permis de progresser en musique sont les suivants :

  1. L’écoute régulière de musique.
  2. Le visionnage de tutoriels et de vidéos explicatives de compositeurs.
  3. La pratique régulière. Notamment celle du sampling.

Voilà maintenant vous connaissez quelques une de mes astuces, c’est à moi de vous poser cette question. Quels sont les éléments qui vous ont le plus aidé à progresser en musique ?

Laissez-moi vos réponses dans l’espace commentaire à la fin de l’article. Je me ferais un plaisir de les lire ! 💬

Si vous avez aimez l'article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •